1980 – 1989

1980:  Le concept « cercle de qualité à la Metaplan » voit le jour chez VW

La thèse de doctorat de Thomas Schnelle sur Ludwig Fleck et le concept de pensée collective amène Metaplan à constater l’émergence de logiques et de modes de pensées propres à chaque groupe-métier. Ce sont ces logiques qui rendent la coopération inter-métiers difficile, voire impossible. Rendre ces différentes logiques accessibles devient l’un des axes majeurs dans l’activité conseil.

1981:  Extension du centre de communication de Quickborn

Le journal économique allemand Capital décrira plus tard le centre de Quickborn comme l’un des meilleurs lieux de réunions d’Europe. „… Vous ne trouverez pas de meilleur endroit que Metaplan à Quickborn pour faire fonctionner la dynamique d’un groupe de travail »
Toutes les conditions sont réunies pour concevoir des sessions stratégiques, des locaux vastes et lumineux en pleine verdure.

1985:  Création de la SARL Metaplan (société d’études, de conseil et de recherche)

Parmi les premières entreprises à avoir bénéficié de l’approche Metaplan en France, on peut citer Carrefour, Peugeot, Snecma, Dassault et Renault.

1987:  Entrée dans le secteur pharmaceutique

Animation du forum Tensobon relatif à l’insuffisance cardiaque. Les ateliers en sous-groupes et les séances plénières permettent de rendre audible la complexité de la connaissance médicale. En 1984, Thomas Schnelle intègre les « cercle de qualité » dans la formation continue des médecins. Ces cercles permettent d’échanger sur les pratiques thérapeutiques et sur des expériences relatives à de nouveaux médicaments. Pour mieux connaître leurs clients, des laboratoires pharmaceutiques comme Chibret, Novo ou Bayer font appel à Metaplan pour renforcer le lien entre deux modes de pensées: le médical et l’industriel du médicament.

metaplan-frankreich-esprit-de-groupe-tertiel