Faire évoluer le référentiel de traitement et les pratiques

Les innovations thérapeutiques sont souvent adoptées d’abord pour les cas les plus graves, pour les patients chez qui d’autres traitements ont déjà échoué. Mais leur plein potentiel peut résider dans des lignes de traitement plus précoces. C’est ce que doit montrer le développement clinique des produits, à travers de nouveaux essais.

Une fois obtenue une nouvelle indication, lorsque le produit "remonte dans les lignes de traitement" il faut faire évoluer la pratique courante, les habitudes de traitement, qui diffèrent toujours des conditions d’essais thérapeutiques : patients différents, critères pragmatiques, considérations liées à l’infrastructure et au contexte local.

Nous avons structuré des échanges avec des hématologues spécialistes du myélome dans cette optique : quand utiliser une nouvelle molécule dès la 1ère ligne ou la 1ère rechute, avec quel algorythme de traitement ?

organisation-change-reorganisation