le chef de projet a eu chaud !

"Lorsque les constructeurs automobiles japonais ont commencé à sortir des nouveaux véhicules en 2,5 ans au lieu des 5 années qu’il nous fallait encore, nous avons lancé un projet pour atteindre cet objectif." se souvient le chef de projet interne. "Pendant un an, nous avons interviewé les principaux acteurs, produit des analyses, présenté des propositions à la direction, … sans résultat !"

"Nous n’obtenions pas le soutien des responsables. Nous étions en compétition avec d’autres projets, auxquels la priorité était donnée. Il nous manquait une clé : des lieux de débat où chaque partie prenante pourrait faire progresser ses propres objectifs, tout en contribuant à l’avancement du projet commun".
Metaplan a apporté cet accompagnement par le débat. Sur deux ans, nous avons structuré 12 ateliers et 2 forums en grands groupes, ainsi que de nombreuses séances de concertation en "petits comités".  Nous avons rallié au projet les 120 acteurs-clés. Une dizaine de métiers se sont entendus sur un nouveau processus de développement des moteurs, rendant crédible et faisable l’objectif annoncé.