l’activité internet fait du séparatisme

« C’est nous qui avons récupéré la patate chaude », nous explique ce DRH.

« Le jeune crack chargé de développer nos ventes sur internet a sur-interprété sa mission et s’est mis à son compte : il se voit aujourd’hui comme un directeur d’hypermarché. Il fait ce qui est bon pour son activité, sans tenir compte des besoins de coordination et de synergies avec nos autres canaux de distribution. Ses collègues du comité de Direction ont cherché des solutions par le dialogue, ils ont renoncé. Comment pourrions-nous sortir de cette impasse ? ».

Un rapide diagnostic nous permet d’élaborer une approche, de l’ajuster avec notre interlocuteur. Nous attaquons la mise en œuvre et aboutissons en quelques étapes à une solution proposée par les opérationnels et validée par le comité de direction. Quelques mois plus tard, l’activité internet s’est intégrée aux processus et modes de fonctionnement de l’entreprise.